Le lombricompostage

 

 

C'est une technique de compostage, spécialement adaptée aux appartements, qui utilise l'activité biologique de vers de terre spécial "lombricomposteur" pour transformer les déchets organiques en compost solide (lombricompost) et liquide (lombrithé).

Le lombricomposteur s'installe à l'intérieur et permet de faire du compost à partir de ses déchets de cuisine. Il est généralement composé de plusieurs étages. Les bacs sont percés de trous pour permettre aux vers de terre de circuler entre les différents niveaux.

Le SIBRECSA prête des lombricomposteurs aux écoles qui en font la demande. La dégradation rapide des déchets organiques permet aux enfants de mieux saisir la notion de compostage. Il s’agit d’un outil pédagogique très efficace en complément de l’animation.

 Comment fabriquer son propre lombricomposteur ?


 

Une solution facile et peu coûteuse !


  • Récupérez des caisses de poissonnier en frigolite. 
  • Faites des petits trous au fond des bacs dans la frigolite (pour que les vers de terre puissent passer d’un étage à l’autre), à l’exception du dernier, qui est réservé à l’engrais liquide.
  • Superposez selon vos besoins 2, 3 voir 4 bacs.
  • Insérer un bouchon de cubi de jus de pommes (par exemple) sur le bac du bas, pour que l’engrais liquide puisse s’écouler.

  

 

Mise en route :

  • Dans le 2ème bac en partant du bas, faites une litière d’environ 5 cm avec des déchets verts, des morceaux de cartons et du compost mûr (ou de la fibre de coco). Mettez des lombrics (environ 500g pour les déchets d’un couple).
  • Laissez les vers s’adapter pendant environ 3 semaines.
  • Ajoutez ensuite un bac et mettez vos déchets dedans. Les vers migreront vers la source de nourriture.